FSC

fsc logo FSC

Le Forest Stewardship Council (FSC) est un label de certification forestière utilisé pour les produits fabriqués à base de bois (meubles, papier, etc).  Il garantit que le bois utilisé est issu de forêts gérées de façon à respecter certains critères environnementaux, sociaux et économiques.

Créé en 1993 suite au Sommet de la Terre de Rio, le FSC est le premier système de certification forestière à avoir développé  un ensemble de principes et de critères de bonne gestion forestière.  Ce travail est le fruit d’une collaboration entre des propriétaires forestiers, des entreprises de la filière bois et des ONG comme Greenpeace et le WWF. Aujourd’hui, environ 100 millions d’hectares de forêt sont certifiés FSC dans le monde.

Dix grands principes ont été établis par le FSC pour la gestion des forêts :
-  le respect des lois, traités et accord internationaux en vigueur
- la sécurité foncière et les droits d’usage à long terme
- le respect des droits des peuples indigènes
- le maintien ou l’amélioration du bien-être social et économique à long terme des travailleurs forestiers et des communautés locales
- l’utilisation efficace des produits et services issus de la forêt
- le respect des fonctions écologiques de la forêt (biodiversité, eau, sols)
- la mise en place d’un plan d’aménagement
- le suivi et l’évaluation régulière de l’état de la forêt, de son rendement, des impacts sociaux et environnementaux de son exploitation
- le maintien des forêts à haute valeur pour la conservation
- la planification et la bonne gestion des plantations

Ces principes sont complétés par une cinquantaine de critères spécifiques, qui doivent être respectés par les entreprises ou produits désirant obtenir la certification FSC. Des organes de certification indépendants et impartiaux sont chargés par FSC International de délivrer deux types de certification : la certification de la gestion forestière, et la certification de la chaîne de traçabilité, qui comprend toutes les étapes de transformation du bois jusqu’au client final, et parfois même jusqu’au recyclage de déchets de bois et papier. Un produit fini ne peut donc disposer du logo FSC que s’il a été contrôlé par un organisme de certification indépendant accrédité par le FSC à toutes les étapes de la filière. Pour un imprimeur, l’utilisation du logo FSC est ainsi soumise à la certification préalable de l’imprimerie.

On rencontre en général trois types de labels FSC apposés sur les produits :

fsc 100 239x300 FSC

 

100% FSC : produits provenant uniquement de bois certifié FSC.

 

 

fsc mixed sources2 248x300 FSC

 

Sources mixtes : produits provenant de bois certifié FSC et d’autres sources contrôlées et/ou de matériaux recyclés.

 

fsc recycled 247x300 FSC

 

Recyclé : produits provenant de bois ou de fibres de bois recyclées.

 

 

La certification FSC est un des outils mis en place pour lutter contre la surexploitation souvent illégale du bois. Ainsi, la présence du logo FSC permet aux consommateurs d’identifier les produits qui proviennent d’une forêt ayant bénéficié d’une gestion qui respecte les principes du développement durable. Pour les entreprises, c’est également un outil précieux dans le cadre d’une politique d’achats responsables, que ce soit pour l’achat de palettes, de PLV, de packaging ou encore pour l’impression de toutes sortes de documents.

Créée quelques années après la certification FSC, la certification PEFC est une autre certification forestière couramment utilisée dans l’industrie du bois.

Plus d’infos : www.fsc.org

Commentaires (3)

 

  1. [...] En dehors du PEFC, l’autre grande certification forestière attestant de la gestion durable des forêts est la certification FSC. [...]

  2. Mickaël dit :

    Pour obtenir la certification FSC, des formations doivent être dispensées en interne auprès de toute personne amenée à garantir la traçabilité de la manière entrante (bois, meuble, papier…), lors de sa réception, transformation et livraison. A tout moment on doit pouvoir identifier qu’il s’agit d’un produit issu de forêts gérées durablement.

    Le contrôle est à ce point stricte qu’un imprimeur devra soumettre à l’organisme une épreuve avant de pouvoir procéder au tirage sur un papier FSC, l’utilisation du logo étant elle-même soumise à une charte spécifique.

  3. Katia dit :

    Merci pour ces précisions !

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires