Livre blanc Atradius : développement durable et croissance des entreprises

Livre blanc Atradius 213x300 Livre blanc Atradius : développement durable et croissance des entreprisesLe groupe Atradius, un des leaders mondiaux de l’assurance-crédit, vient de publier un livre blanc intitulé « La durabilité est-elle incompatible avec la croissance des entreprises ? ». Rédigé sur la base d’une table ronde organisée au printemps 2009 réunissant des professionnels de plusieurs pays, et s’appuyant sur diverses études existantes sur le sujet, ce document arrive à la conclusion suivante : les avantages générés par la mise en place de politiques de développement durable justifient largement les coûts initiaux engendrés par ces politiques.

 

Dans une période où les entreprises recherchent justement des moyens d’améliorer leurs résultats, le livre blanc d’Atradius montre que le développement durable peut être profitable. De nombreuses organisations ont été dissuadées de procéder à des changements allant dans ce sens,  car elles ne voyaient que l’importance du coût d’une telle démarche. Mais comme dans tout processus de changement, il y a un investissement initial,  nécessaire pour mettre en oeuvre de nouveaux concepts, adapter des équipements ou encore former les équipes. L’important est que sur le moyen et long terme, cette stratégie devient un facteur clé de succès pour l’entreprise !

 

Le géant américain de la distribution Wal-Mart ne s’y est d’ailleurs pas trompé, puisqu’il a déployé depuis quelques années un large programme de développement durable, avec de nombreuses actions aussi bien au niveau de ses salariés que de ses fournisseurs. Et cela commence à porter ses fruits, puisque l’image de la firme s’est nettement améliorée. Il s’agit bien entendu d’un exemple parmi d’autres, mais quand une des plus grosses entreprises au monde investit autant dans un domaine, c’est souvent signe qui ne trompe pas.

 

Dans son livre The Triple Bottom Line, Andrew W. Savitz  met en évidence un malentendu encore trop répandu : « Les chefs d’entreprises qui ont une idée superficielle du développement durable considèrent celui-ci comme un facteur qui les détourne de leur objectif principal, une corvée dont ils espèrent pouvoir être déchargés rapidement et facilement. Mais cette démarche révèle un malentendu fondamental. La durabilité n’a aucun rapport avec la philanthropie. Il n’y a certes rien à reprocher aux initiatives de bienfaisance des entreprises, mais une société qui mise sur la durabilité mène ses activités de telle sorte que les avantages qu’elle en retire bénéficient naturellement à toutes les parties prenantes, y compris le personnel, les clients, les partenaires commerciaux, les communautés au sein desquelles elles sont actives et, évidemment, les actionnaires ».

 

Ainsi, Altradius arrive à la conclusion que la durabilité et la croissance des entreprises ne sont pas incompatibles, bien au contraire. La mise en oeuvre d’une réelle politique de développement durable procure des avantages qui peuvent être considérables à la fois en termes de réduction de coûts, d’augmentation de parts de marché, de qualité accrue du service, de satisfaction du client, d’image de marque et de rentabilité. Et, cerise sur le gâteau, ces objectifs peuvent être atteints sans avoir à sacrifier la dimension éthique !

 

Télécharger le résumé du livre blanc en français ici

Télécharger l’intégralité du livre blanc en anglais ici

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires