L’intégration du développement durable dans les entreprises

harvard business review cover Lintégration du développement durable dans les entreprises

Même si de plus en plus de dirigeants d’entreprises reconnaissent désormais la nécessité de s’engager dans une politique de développement durable, bien peu l’ont réellement intégrée au cœur de leur stratégie. Pourtant, il semble désormais avéré que le développement durable est une vraie tendance de fond, amenée à faire évoluer profondément les entreprises. C’est le sujet d’un article récent de la Harvard Business Review, qui détaille les principales étapes de l’intégration du développement durable dans les entreprises, et explique quels sont les principaux facteurs de réussite de ce processus.

 

L’idée consiste à s’inspirer des grandes mutations qu’ont connues les entreprises dans le passé, en particulier avec l’avènement du management de la qualité, puis de celui de l’informatique. Ces deux évolutions majeures sont rapidement devenues des éléments clés pour la réussite à long terme des organisations, tout comme le développement durable est en train de le devenir. La difficulté pour les entreprises réside aujourd’hui dans le fait qu’elles vont devoir simultanément être capables de définir une nouvelle vision pour leur business, mais aussi d’intégrer le développement durable dans leur fonctionnement quotidien. Pour cela, elles passeront par quatre étapes de création de valeur.

 

Pour commencer, les entreprises continueront leurs activités habituelles, mais en se donnant de nouveaux objectifs, qui leur permettront par exemple de réduire leur quantité d’énergie consommée et de déchets produits. Elles réduiront ainsi leurs coûts, mais aussi leur exposition à certains risques, tout en améliorant leur compétitivité. Dans un deuxième temps, elles entameront une évolution plus profonde de leur business, à travers de nouvelles offres de produits et services et de nouveaux process qui modifieront considérablement l’ensemble de leur chaîne de valeur. L’étape suivante conduira les entreprises à lancer de vraies innovations issues de leurs efforts en matière de responsabilité sociale et environnementale, qui engendreront de nouveaux revenus et contribueront fortement à leur croissance. La dernière étape sera atteinte lorsque les entreprises auront complètement intégré le développement durable dans leur cœur de métier et dans leur business modèle, ce qui se traduira à la fois dans leur offre, leurs marques et leur culture d’entreprise,  et qui leur procurera un avantage compétitif sur le long terme.

 

Une fois la vision stratégique en place, encore faudra-t-il être en mesure de l’appliquer au quotidien dans tous les services de l’entreprise, afin qu’elle devienne une réalité. Pour cela, cinq éléments clés entrent en ligne de compte :

- le leadership, et notamment celui du responsable du développement durable dans l’entreprise, qui devra avoir suffisamment de poids et de moyens pour être en mesure de faire avancer les choses.

- la qualité des outils et des méthodes utilisés pour mesurer et manager les avancées de l’entreprise en matière de développement durable, qui devront aller bien au-delà des quelques indicateurs les plus couramment employés.

- les stratégies de développement durable mises en place au niveau de chaque fonction de l’entreprise, qui passeront souvent par des projets impliquant les différentes parties prenantes.

- l’intégration du développement durable dans le management quotidien à tous les niveaux de l’entreprise, depuis les cadres dirigeants jusqu’aux ouvriers de l’usine, et pour tous les types de tâches et de fonctions.

- l’existence d’un reporting complet et précis des actions mises en œuvre et des résultats obtenus, et leur communication à toutes les parties prenantes, que ce soient les actionnaires, les employés ou les clients de l’entreprise.

 

Les entreprises qui auront su combiner une vision stratégique pertinente et une exécution de qualité seront les grandes gagnantes de cette nouvelle donne, car elles auront pu créer de la valeur grâce à un nouveau business modèle réellement « durable ». Les perdantes seront celles qui n’auront pas su prendre le train en marche, par manque d’ambition en matière de développement durable ou à cause d’une mauvaise mise en œuvre de leur stratégie. Entre les deux, on trouvera les « défenseurs », qui auront franchi certaines étapes de l’évolution vers un développement vraiment durable, mais sans aller jusqu’au bout, et aussi les « rêveurs », ceux qui auront voulu aller trop loin et trop vite, sans pour autant réussir à atteindre leurs objectifs…

 

Aujourd’hui, certaines entreprises ont déjà franchi plusieurs des quatre étapes visant à intégrer le développement durable au cœur de leur activité, et elles fournissent de plus en plus d’exemples de réussites et de best pratices. Ce que certains prenaient pour une simple mode apparaît désormais clairement comme une évolution majeure qui va progressivement toucher toutes les organisations. Et comme toujours, les premiers à avancer avec une vision claire et une vraie stratégie seront les leaders de demain…

 

The sustainability imperative, by David A. Lubin and Daniel C. Esty – Harvard Business Review - May 2010

Consultez l’article complet (en anglais) ici

Commentaires (4)

 

  1. Geoffroy dit :

    Article intéressant, qui montre bien comment le développement durable est devenu un enjeu majeur en entreprises ! Particulièrement juste, à mes yeux, la comparaison avec le virage de la qualité ou celui de l’informatique. En effet, le DD est un enjeu très important. Il est intéressant de voir actuellement comment évoluent les entreprises du Cac 40, mais aussi les PME. Ces dernières n’ont pas les moyens ni la taille pour avoir un responsable développement durable, mais ont souvent des idées collectives qui émergent, très fortes.

    Geoffroy de Objets publicitaires

  2. Jérôme dit :

    Merci pour cet article.
    Rédigeant un mémoire sur le thème de l’entrepreneuriat éthique au 21ème siècle, je m’appuierai également sur cet article. Merci !
    Il serait également intéressant de trouver un cas concret d’entreprise qui ait appliquée ces principes et analyser les résultats engrangés. Je vais donc commencer mes recherches en ce sens.
    Bonne continuation à vous sur ce beau blog.

  3. glenn dit :

    je vous remercie aussi pour cette article,je suis tombè dessus alors que je faisai des recherche pour des exemple concret de devellopement durable en entreprise pour un exposè,et cette article m’a permis de realiser l’importance capital que procure le DD non seulement pour les entrprise mais surtout pour l’environement et nous-meme.en tout cas,de mon cotè,j’opte pour l’instalation obligatoire de ce processusa dans toutes les entreprise, en vue de tout ce qui ce passe de nos jour dans le monde .
    voila merci et bon courage pour la suite…

  4. Katia dit :

    Merci pour votre message, bon courage à vous également !

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires