Les produits bio ne connaissent pas la crise

pommes bio 300x225 Les produits bio ne connaissent pas la crise

La dernière édition du « Baromètre de la consommation et de la perception des produits biologiques en France » confirme que les produits bio se portent bien, malgré un contexte économique difficile.

Mis en place en 2003 par l’Agence Bio (Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique), ce baromètre permet d’observer année après année l’évolution de l’attitude des Français vis à vis des produits biologiques.

On apprend ainsi qu’au cours de l’année 2008,  44% des Français ont consommé au moins un produit bio au moins une fois par mois. Malgré les pressions sur le pouvoir d’achat, 74% des acheteurs-consommateurs de produits bio déclarent même avoir l’intention de maintenir, voire d’augmenter leurs achats de produits bio dans les mois à venir. Cette dynamique est entretenue par un fort recrutement, puisque 21 % des consommateurs de produits bio le sont depuis moins de 2 ans.

Les Français s’accordent à dire à 90% que les produits bio sont « plus naturels car cultivés sans produits chimiques », et à 89% qu’ils « contribuent à préserver l’environnement ». Ils sont également 86% à penser qu’il faut développer l’agriculture biologique en France, tandis que 76% considèrent qu’il s’agit d’une solution d’avenir face aux problèmes environnementaux.

Au palmarès de la consommation, les fruits et légumes figurent au 1er rang des produits bio : 77% des consommateurs-acheteurs de bio disent en consommer. Ils sont 70% à consommer des produits laitiers, 56% des produits d’épicerie (huiles, pâtes, riz), 49% de la viande, 42% du pain et 40% des boissons. Pour reconnaître ces produits en magasin, ils s’appuient souvent sur la marque AB, qui est connue par 85% des français. En revanche le logo européen a encore des progrès à faire, puisque seulement 28% des français et 43% des consommateurs-acheteurs de bio le connaissent. Pour ce qui est du lieu d’achat, ce sont les Grandes et Moyennes Surfaces qui arrivent largement en tête, suivies par les marchés et les magasins spécialisés.

Quant au prix, un des sujets récurrents quand on parle de bio, les Français sont 39% à trouver normal de payer plus cher un produit bio par rapport à un produit non bio. En moyenne, ils se disent d’ailleurs prêts à payer 12% de plus pour les produits biologiques.

Télécharger la présentation complète des résultats de l’étude 

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires