Jouer sur le côté ludique peut faire évoluer les comportements

Toutes les études le prouvent : les consommateurs déclarent en grande majorité favoriser les produits respectueux de l’environnement et des hommes lors de leurs achats. Mais quand on y regarde de plus près, on constate que les ventes de ce type de produits sont encore bien limitées… Une question de prix et d’accessibilité ? Probablement. Mais un autre élément vient tout de suite à l’esprit : le côté encore trop austère et peu attractif de certaines offres « vertes » ou équitables, qui proposent pourtant des produits de bonne qualité.

 

Certes, la sauvegarde de notre planète est un sujet plutôt sérieux, mais culpabiliser les foules et réduire à tout prix la notion de plaisir liée à la consommation sont-elles les meilleures solutions pour les inciter à modifier leurs comportements ? Il existe bien d’autres moyens plus efficaces pour rendre une offre désirable, par exemple en jouant sur l’aspect ludique.

 

C’est justement l’idée qu’a eu Volkswagen avec la création du Fun Theory Award, un concours ouvert à tous et dont l’objectif est de démontrer que le côté « fun » est un élément extrêmement efficace pour inciter les gens à changer de comportement. Bien que n’étant pas dédié uniquement à des projets liés à l’environnement, le site web du concours présente plusieurs projets sur ce thème, dont deux vidéos concernant le recyclage du verre et l’utilisation des poubelles. Drôles et efficaces, elles incitent à la réflexion et montrent qu’un peu de créativité permet de faire beaucoup de choses, y compris contribuer à la sauvegarde de l’environnement !

 


 


Commentaires (4)

 

  1. Merci pour ces videos sympas. Effectivement, agir sur les comportements ne demande pas uniquement, même si cela reste nécessaire, de jouer sur le sentiment d’urgence; il faut du positif, voir du ludique comme ici, pour espérer créer une dynamique. La difficulté est ensuite de pérenniser ces comportements: passé l’enthousiasme du départ, comment faire en sorte que les vieilles habitudes ne reprennent pas le dessus (il serait intéressant de voir si les gens dans la première video continuent à utiliser le « fun container ») ? C’est là que les compétences, l’exemplarité, les outils et systèmes, la responsabilisation jouent à mon sens un rôle clef.

  2. Katia dit :

    Effectivement dans l’exemple présenté ici, l’effet de nouveauté risque de s’épuiser rapidement. Mais on peut penser qu’une fois les bonnes habitudes prises, une partie de la population continuera à faire les bons gestes, le côté ludique ayant surtout servi à aider la prise de conscience. Cela dit vous avez tout à fait raison, il est important de continuer à accompagner le changement grâce à d’autres outils, pour être sûr que celui-ci soit durable !

  3. Martin dit :

    Moi je trouve premièrement que ces initiatives sont carrément géniales… faut quand même avouer qu’être capable de faire ramasser des ordures par terre au gens juste pour les faire entendre un bruit de chute d’objet, c’est fort!
    Mais je trouve également que c’est un excellent moyen d’éveil des consciences.
    Vous avez parfaitement raison, en 3j ce genre d’outils ludique verront probablement leur originalité s’estomper. Cependant on pourrait facilement imaginer de les utiliser comme moyen de promotion en tout genre. Faire appel à ces objets créatifs, drôles, et écolos à la fois pour créer le débat. L’important étant juste d’être le point de départ, pourquoi pas par exemple juste écrire l’adresse web d’un site d’info (ludique…) sur les déchêts sur cette magnifique poubelle bleue? Ce genre d’idées offrent un tas de possibilités.

  4. [...] Jouer sur le côté ludique peut faire évoluer les comportements – 18/11/2009 [...]

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires