Etudes sur les Français et le développement durable

Calculatrice small 300x200 Etudes sur les Français et le développement durable

Plusieurs résultats d’études ont récemment été publiés sur les Français et le développement durable, dont la plupart arrivent à des  conclusions similaires concernant l’évolution du comportement et de l’opinion des consommateurs :

 

L’Observatoire Ifop du développement durable

Cet observatoire, qui existe depuis 2002, est l’une des études de référence sur le sujet, car il permet de voir les évolutions sur une période relativement longue, et sur de nombreuses catégories de produits, entreprises et secteurs d’activités. Malheureusement, seule une petite partie des résultats est rendue publique…

Comme dans d’autres études récentes, notamment l’étude Ethicity sur la consommation responsable, on remarque à travers les résultats de l’observatoire Ifop  une prise de conscience progressive de la responsabilité des individus dans le développement durable : ainsi, 77 % des Français pensent que “ce chacun fait individuellement contribue vraiment à protéger l’environnement”, un score en progression de 6 points sur un an.

D’autre part, il semblerait que les Français commencent à faire davantage confiance à l’engagement des entreprises dans le développement durable : même s’ils ne se situent pas toujours au niveau de leurs attentes, on constate pour la première fois depuis 2004 que les actions et discours DD mis en œuvre par les entreprises commencent donc à être reconnus par les consommateurs-citoyens.

 

Plus d’infos : www.ifop.fr

 

 

Les Français et les emballages alimentaires

Selon cette étude réalisée par l’Ifop pour Alliance Carton Nature (l’association des fabricants de briques alimentaires), l’impact environnemental des emballages est un critère en progression dans le choix des consommateurs : il arrive ainsi en 2ème position lorsqu’il s’agit d’acheter une boisson telle que du lait ou du jus de fruit.  Les Français semblent très exigeants envers la grande distribution sur ce sujet, puisque pas moins de 93% d’entre eux disent attendre des grandes surfaces qu’elles mettent en avant les produits dont l’emballage est le plus respectueux de l’environnement.

En revanche, une grande majorité de Français est encore un peu perdue lorsqu’il s’agit de définir ce qu’est un emballage fabriqué en matériau renouvelable : seuls 17% comprennent qu’il s’agit d’un emballage qui provient d’une ressource qui ne s’épuise pas, et plus des deux tiers confondent avec la notion d’emballage recyclable. Comme quoi il y a encore un gros travail de pédagogie à faire !

Enfin, point intéressant pour les entreprises qui se préparent à mettre en œuvre l’affichage environnemental : les trois quarts des personnes interrogées souhaitent que les informations en matière d’impact environnemental apparaissent directement sur l’emballage des produits, plutôt que par un affichage indirect tel que l’affichage en rayon ou un site internet.

 

Téléchargez les résultats de l’étude ici 

 

 

Observatoire annuel de l’Ademe – Pratiques et opinion des Français sur les questions environnementales

Etabli sur la base de quatre enquêtes annuelles, cet observatoire aborde des sujets assez variés, avec un focus spécifique sur les questions liées à la maîtrise de l’énergie.

Conformément aux résultats d’autres études récentes, l’observatoire de l’Ademe montre que les Français sont de mieux en mieux familiarisés avec la notion de développement durable, à laquelle ils associent en premier lieu l’environnement, mais aussi de plus en plus les questions économiques et sociales.

Dans le domaine de la consommation durable, les Français semblent douter des informations qui leur sont données : moins d’un tiers d’entre eux pense que l’information sur les produits respectueux de l’environnement est scientifiquement fondée, et un quart seulement la juge claire et suffisante ! Ils ont aussi souvent du mal à repérer les produits respectueux de l’environnement lorsqu’ils font leurs courses. Pour palier à ce problème, de plus en plus de produits affichent des labels environnementaux. La notoriété de l’écolabel européen a d’ailleurs fortement progressé ces dernières années, pour atteindre 33% en 2010.

 etude ademe Etudes sur les Français et le développement durable

Si 97% des Français se déclarent favorables au développement des énergies renouvelables en France, la proportion des « très favorables » était en baisse en 2010, mais il faut noter que l’étude date d’avant les problèmes de la centrale japonaise de Fukushima. Une des raisons de cette baisse semble être la réticence à payer l’électricité plus cher, un problème de prix que l’on retrouve pour la plupart des questions liées à la consommation durable : d’accord pour respecter l’environnement, mais pas d’accord pour payer plus !

Enfin, malgré le contexte actuel de crise, il est intéressant de noter que plus des trois quarts des Français interrogés (76 %) estiment que la priorité du gouvernement devrait être « d’orienter l’économie vers des activités qui préservent l’environnement » plutôt que de « relancer fortement l’économie en favorisant la croissance industrielle » (21%)

 

Téléchargez les résultats de l’étude ici

Commentaires (1)

 

  1. Pierre-Yves dit :

    Super concept Katia !
    Je RT via @eenovation !
    A bientôt,
    Pierre-Yves

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires