Bilan de la Charte UDA pour une communication responsable

logo UDA Bilan de la Charte UDA pour une communication responsable

A l’occasion du 3ème anniversaire de la Charte d’engagements des annonceurs pour une communication responsable, l’Union des annonceurs (UDA) a présenté un bilan de l’année 2010, ainsi qu’un plan d’actions pour 2011. Signée à ce jour par une quarantaine de grandes entreprises, la Charte de l’UDA a pour objectif de les inciter à s’engager concrètement pour la mise en œuvre d’une communication plus responsable, à travers le respect de 5 engagements :

 

1 Bâtir un code de communication responsable et y inscrire l’ensemble de ses prises de parole externes.

2 Inciter les publics auxquels on s’adresse à des comportements responsables.

3 Utiliser avec loyauté les données privées sur ses clients finaux dans sa démarche marketing et commerciale.

4 Engager un process interne permettant de valider les communications avant leur diffusion externe.

5 Intégrer l’impact environnemental dans les critères de choix des supports de communication.

 

La signature de la Charte implique une communication par l’entreprise de ses avancements sur chaque engagement, et notamment sur les actions concrètes mises en place : plus de 500 actions ont ainsi été recensées pour l’année 2010, et sont consultables sur le site web de l’UDA.  Ces engagements semblent être de plus en plus stratégiques pour les entreprises, et on constate qu’ils ressortent de façon plus formalisée, avec une structuration et une appropriation plus larges de la démarche. De nombreuses actions concernent la sensibilisation et la formation des employés en interne, sans se limiter aux seules équipes directement en charge de la communication. Un autre point positif est la généralisation de l’utilisation d’indicateurs, qui permettent d’évaluer concrètement l’état d’avancement des actions.

 

Parmi les points sur lesquels la majorité des entreprises signataires agissent déjà, on peut citer la mise en place d’une charte de marketing et de communication responsables en interne, la diffusion de la charte et de ses principes au sein de l’entreprise, ou encore la réduction des impacts environnementaux des communications hors-médias. En revanche, il reste des progrès à faire concernant les engagements en matière de gestion des données personnelles, ainsi que sur la réduction de l’impact environnemental des publicités médias.

 

 Plateforme UDA 300x285 Bilan de la Charte UDA pour une communication responsable

Concernant les projets pour l’année 2011, il est notamment prévu d’ouvrir une plateforme internet d’échanges de bonnes pratiques sur la communication responsable. A travers cette plateforme gratuite, les bonnes pratiques pourront être consultables par tous, et soumises non seulement par l’ensemble des adhérents de l’UDA, mais aussi par des membres d’autres organismes ou « communautés » constitués autour des principes du développement durable. A terme, le contenu ainsi recueilli permettra de réaliser le tome 2 du document sur les « Clés pour une communication responsable » publié fin 2009 par l’UDA.

 

Enfin, lors de la présentation du bilan 2010 de la Charte UDA, un document intéressant a été remis aux participants : il s’agit de la synthèse d’une session de dialogue entre annonceurs et parties prenantes organisée par l’UDA en février 2010, dont le titre était « Vers une consommation durable : quel nouveau rôle pour la communication commerciale ? ». Cette synthèse présente une analyse de la situation, et montre les axes de progrès et les points de divergence sur lesquels les différentes parties prenantes doivent encore travailler.

 

 

Téléchargez la présentation du bilan 2010 de la charte UDA ici

 

Téléchargez la synthèse de la session-dialogue de février 2010 entre annonceurs et parties prenantes ici

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires