Agir pour la réduction des déchets

monstre ordure 260x300 Agir pour la réduction des déchets

La 3ème édition de la Semaine de la Réduction des Déchets, organisée par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du territoire a débutée le 22 novembre. Cet évènement coordonné par l’Ademe vise à sensibiliser le grand public, mais également les entreprises et les collectivités, à la nécessité de réduire les quantités de déchets produite chaque année.

Une grande campagne de communication a été mise en place, avec notamment 3 spots publicitaires destinés à la télévision, des annonces dans la presse et en radio, ainsi qu’un site web dédié. Cette communication insiste sur les éco-gestes qui peuvent être adoptés par le grand public pour réduire rapidement et facilement leur volume de déchets, par exemple en utilisant des éco-recharges ou en donnant leurs vêtements plutôt que de les jeter.

 

Les entreprises ont-elles aussi un rôle important à jouer dans la réduction des déchets, et rien qu’au niveau des fonctions marketing, il y a de nombreuses possibilités d’agir :

 

-> d’une part, en travaillant en amont lors de la construction de l’offre, que ce soit pour des produits, des services, des promotions ou du merchandising. Une démarche d’éco-conception est pour cela idéale, car elle permettra de donner la priorité à la réduction des quantités de déchets générés, par exemple en allongeant la durée de vie d’un produit, en diminuant la quantité de packaging et d’emballage utilisé, ou encore en optimisant les PLV mises en place en magasin. De même, éviter les petits gadgets inutiles qui finissent directement à la poubelle lors des campagnes de promotion, mieux cibler ses campagnes de marketing direct pour réduire les impressions inutiles, prévoir la juste quantité de brochures ou de fiches produits, sont autant d’actions utiles à mettre en oeuvre. Si la réduction n’est pas toujours possible, on peut alors travailler en anticipant la gestion du futur déchet, afin d’augmenter sa recyclabilité ou ses possibilités de revalorisation, et de réduire sa toxicité.

 

-> d’autre part, on peut appliquer au quotidien les fameux « éco-gestes », qui mine de rien peuvent conduire à de réelles améliorations lorsqu’ils sont pratiqués par une majorité de collaborateurs. Il s’agit notamment de réduire ses impressions au strict minimum et les faire en recto-verso, d’inciter son entreprise et ses collègues à pratiquer le tri sélectif, d’éviter les gobelets en plastique à la machine à café au profit de tasses ou de mugs, ou encore de réutiliser les cartons, papiers bulles et autres produits d’emballage qui sont trop souvent jetés alors qu’ils sont encore en bon état !

 

Comme le souligne l’Ademe dans l’une de ses brochures : « La réduction des déchets en entreprise, ça marche, ça rapporte, ça profite à tous ! ». Alors certes, le sujet n’est pas très glamour, mais il vaut certainement la peine d’être pris en compte !

 Sem prévention déchets 218x300 Agir pour la réduction des déchets

Plus d’infos : http://www.reduisonsnosdechets.fr/

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires