Les Français et la consommation responsable – édition 2012

Etude Ethicity 2012 300x177 Les Français et la consommation responsable – édition 2012

Comme chaque année depuis 2004, le cabinet Ethicity a publié à l’occasion de la semaine du développement durable les résultats de son étude sur les Français et la consommation responsable. En voici les principaux enseignements :

_

Même si les Français doivent se serrer la ceinture par les temps qui courent, ils conservent la volonté de vivre mieux. Leurs préoccupations prioritaires restent le bien-être de la famille, la santé et le coût de la vie, mais on constate que le besoin d’être heureux, cité en quatrième position, a gagné 6 points par rapport à l’année dernière !

Ils commencent également à réaliser que le bonheur est peut-être dans la simplicité, et dans une société moins accro à la consommation. Près de neuf Français sur dix estiment en effet que la crise économique devrait être une occasion de revoir nos modes de vie et de consommation, et ils ne sont que 8% à vouloir préserver au maximum notre modèle actuel de société ! Cette volonté de changement reste cependant modérée pour 57% des Français, qui opteraient volontiers pour une révision d’une partie du modèle, mais sans en modifier les fondements.

_

On constate par ailleurs qu’ils sont plus nombreux que l’année dernière à estimer que leur mode de consommation peut avoir un impact social, environnemental et économique positif. Cela se traduit par des gestes quotidiens pour gaspiller moins et consommer de manière plus responsable : 79% des répondants affirment trier systématiquement leurs déchets, 47% disent veiller à réduire leur consommation d’énergie et 45% celle d’eau, et 49% évitent les produits trop emballés. En revanche seuls 28% pensent à diminuer leur consommation de papier. Les informations concernant les produits achetés par les consommateurs, comme par exemple le lieu de fabrication et les composants,  prennent de ce fait une importance accrue : 85% des personnes interrogées ont indiqué privilégier les entreprises ayant préservé une implantation locale et 76% ont regretté la faiblesse des informations sur les conditions de fabrication des produits.

_

Globalement, les attentes des Français vis-à-vis des entreprises restent élevées, puisqu’ils sont plus de 90% à penser qu’elles doivent avoir un rôle d’exemplarité pour leurs consommateurs. 60% des répondants estiment d’ailleurs que le respect de l’environnement et la qualité sociale de production sont compatibles avec une recherche de profit, ce qui explique sans doute pourquoi ils déclarent en majorité privilégier les marques qui ont une véritable éthique. Cependant les consommateurs restent avant tout pragmatiques, et réclament clairement des prix plus compétitifs et des preuves concrètes de la qualité des produits dits « responsables ».

_

Enfin, à quelques semaines des élections présidentielles (le terrain de l’étude a eu lieu en février), la confiance dans la capacité des politiques à faire bouger les choses s’avère très limitée : seuls 22% des Français pensent qu’ils peuvent améliorer la situation en matière d’environnement… Alors que les différents candidats proposent bien peu de solutions innovantes dans leurs programmes de campagne, il semble que les Français soient décidés à agir par eux-mêmes pour un monde plus durable !

_

Téléchargez la synthèse de l’étude ici

Ecrire un commentaire

Recherche

Abonnez-vous


RSS

Twitter

Facebook

Articles Populaires